Daniel Kaufmann

Dr_Kaufmann_1960L[1]

Titre: Professeur titulaire PTG (accrédité)
Adresse: Centre de recherche du CHUM
900, rue St-Denis, bureau 09-456
Montréal, (Québec)  H2X 0A9
Local: Bureau : 09-456
Laboratoire : 09-214
Téléphone: Bureau: 514 890-8000, poste 35261
Laboratoire:514 890-8000, poste 35246
Télécopieur: 514-412-7377
Courriel: daniel.kaufmann@umontreal.ca
Site Web: https://www.chumontreal.qc.ca/crchum/chercheurs/daniel-kaufmann

CanCURE logo_FR_COLOR


Biographie

Le Dr Daniel E. Kaufmann dirige un groupe au Centre de Recherche du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) et est responsable de l’axe de recherche en Immunopathologie du CRCHUM. Il a aussi des responsabilités cliniques en tant que médecin consultant et superviseur dans le service d’infectiologie du CHUM.

Dr Kaufmann a étudié la médecine aux universités de Lausanne et Zurich en Suisse. Il s’est spécialisé en médecine interne et en infectiologie. Après un stage postdoctoral au Massachussetts General Hospital à Boston aux Etats-Unis, il a été promu « faculty » à la Harvard Medical School. Ses travaux ont contribué de façon importante à la compréhension des mécanismes d’immunorégulation et de dysfonction des lymphocytes T dans l’infection au VIH. En novembre 2012, le Dr Kaufmann est recruté au CRCHUM et poursuit sa carrière académique aux départements de médecine et de microbiologie, infectiologie et immunologie à l’Université de Montréal. Sa recherche est financée par plusieurs institutions prestigieuses, incluant les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC), les National Institutes of Health (NIH) américains, la fondation Bill et Melinda Gates et la Fondation Canadienne pour l’Innovation (FCI). Il est récipiendaire d’une bourse de chercheur du Fonds en Recherche Québec Santé (FRQS). Le Dr Kaufmann a publié ses travaux dans des revues internationales prestigieuses. Il siège sur plusieurs comités internationaux d’évaluation de demandes de fonds et de programmes de recherche et participe à la revue d’articles pour de nombreuses revues scientifiques. Il a des collaborations actives avec un large réseau de chercheurs à Montréal, au Canada, aux Etats-Unis, en Europe et en Afrique du Sud.


Personnel de laboratoire

  • Mathieu Dubé, MSc, PhD, associé de recherche
  • Nathalie Brassard, B.Sc, agente de recherche
  • Julia Niessl, M.Sc, étudiante au doctorat
  • Elsa Brunet-Ratnasingham, B.Sc, étudiante au doctorat
  • Gérémy Sannier, M.Sc, étudiant au doctorat
  • Marc Khoury, B.Sc, étudiant à la maîtrise


Thèmes

  • Virologie
  • Immunologie


Sujets de recherche

Je suis un chercheur-clinicien et expert dans l’immunobiologie de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Mon laboratoire se concentre principalement sur le rôle des cellules T CD4 dans la lutte contre ou la prévention de cette maladie virale. Les trois principaux domaines de recherche sont:

  1. Comprendre l’efficacité des cellules T CD4 auxiliaires dans l’immunité anti-VIH.
  2. Les causes de la dysfonction des cellules T dans l’infection par le VIH.
  3. Les liens entre la différenciation et la régulation des lymphocytes T CD4 et leur rôle en tant que réservoirs viraux.

Nous nous intéressons aux mécanismes qui contrôlent la plasticité fonctionnelle des cellules T CD4 et régulent leur dysfonction, avec pour objectif ultime de faciliter le développement de stratégies thérapeutiques ou des vaccins visant à améliorer la fonction immunitaire. Nous avons apporté des contributions majeures à la compréhension de l’épuisement des cellules T dans l’infection par le VIH, en particulier en ce qui concerne les rôles joués par les molécules PD-1, CTLA-4 et IL-10. Nous avons défini les différences entre les mécanismes de dysfonction immunitaire entre les lymphocytes T CD4 et CD8. Nous avons mis au point de nouveaux tests d’hybridation fluorescente in situ d’ ARN par cytométrie en flux (RNA-FISH) pour détecter des gènes spécifiques dans le sang périphérique et les tissus lymphoïdes, ainsi que pour caractériser les réservoirs viraux au niveau de la cellule unique. Notre laboratoire a également mis au point un large éventail de techniques, y compris des approches novatrices pour caractériser la différenciation et la fonction des lymphocytes T CD4 et CD8 spécifiques du VIH.


Publications choisies

Immune Checkpoint Blockade Restores HIV-Specific CD4 T Cell Help for NK Cells.
Porichis F, Hart MG, Massa A, Everett HL, Morou A, Richard J, Brassard N, Veillette M, Hassan M, Ly NL, Routy JP, Freeman GJ, Dubé M, Finzi A, Kaufmann DE.
J Immunology. 2018 Aug 1;201(3):971-981. doi: 10.4049/jimmunol.1701551. Epub 2018 Jun 22.
PMID: 29934472

Multiparametric characterization of rare HIV-infected cells using an RNA-flow FISH technique.
Baxter AE, Niessl J, Fromentin R, Richard J, Porichis F, Massanella M, Brassard N, Alsahafi N, Routy JP, Finzi A, Chomont N, Kaufmann DE.
Nature Protocols. 2017 Oct;12(10):2029-2049. doi: 10.1038/nprot.2017.079. Epub 2017 Sep 7.
PMID: 28880280

Single-Cell Characterization of Viral Translation-Competent Reservoirs in HIV-Infected Individuals.
Baxter AE, Niessl J, Fromentin R, Richard J, Porichis F, Charlebois R, Massanella M, Brassard N, Alsahafi N, Delgado GG, Routy JP, Walker BD, Finzi A, Chomont N, Kaufmann DE.
Cell Host & Microbe. 2016 Sep 14;20(3):368-380. doi: 10.1016/j.chom.2016.07.015. Epub 2016 Aug 18.
PMID: 27545045

High-throughput detection of miRNAs and gene-specific mRNA at the single-cell level by flow cytometry.
Porichis F, Hart MG, Griesbeck M, Everett HL, Hassan M, Baxter AE, Lindqvist M, Miller SM, Soghoian DZ, Kavanagh DG, Reynolds S, Norris B, Mordecai SK, Nguyen Q, Lai C, Kaufmann DE.
Nature Communications. 2014 Dec 4;5:5641. doi: 10.1038/ncomms6641.
PMID: 25472703